La côte pacifique de l’état d’Oaxaca  recèle de petits villages de pêcheurs, plus typiques et singuliers les uns que les autres. Ses plages immenses, pour certaines encore vierges de toute construction, participent également au développement du tourisme dans la région.

Mazunte «Pueblo magico »  en est l’un d’entre eux.

Les nombreux atouts de Mazunte…

Bien sur, en tout premier lieu, el Centro mexicano de la tortuga participe au développement du petit village…. Nous souhaitions rencontrer la toute nouvelle directrice. Celle-ci a refusé se retranchant derrière une demande d’autorisation préalable à effectuer …une prochaine fois peut-être ?!

https://www.facebook.com/pages/Centro-Mexicano-De-La-Tortuga/354479167962869

Nous sommes allés également  à la rencontre du chef  Luis Garcia, de la Posada La Catrina, restaurant qui propose une cuisine « fusion » avec un menu unique – entrée, salade, plat, dessert- imposé,  tel un  Camdeborde local, au gré  des produits glanés, ici et là, auprès des producteurs locaux.  

https://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Camdeborde 

Mais Luis  est aussi l’un des initiateurs du festival de Jazz de Mazunte. Crée en 2005 sous le nom de «Primer encuentro del jazz », ce petit festival ne cesse de croître. L’occasion d’en discuter avec Luis  à la Catrina, véritable temple de la fiesta de los muertos …le restaurant est situé à cent mètres du petit cimetière de Mazunte !

 Luiz Garcia, chef  autodidacte, installé depuis vingt ans à Mazunte.

La maman de Luis a toujours jugée naturel que son fils l’aide aux tâches ménagères et plus précisément à la cuisine. Aussi loin que ses souvenirs le permettent, Luis à toujours participer à la préparation des repas quotidiens, sous l’œil bienveillant de maman s’entend !

Après de sérieuse études d’océanographies, son diplôme en poche, il part s’installer à Merida et commence à travailler. Très rapidement pourtant des envies de découvrir d’autres horizons le taraudent. Il va donc économiser jusqu’à  pouvoir se payer un billet d’avion pour l’Europe. Le début d’un long voyage initiatique de près de dix ans qui va le conduire, à Londres, Paris, Rome… mais aussi au japon et en Thaïlande. Pour chacune de ses étapes, Il trouve du travail dans la restauration – plutôt haut de gamme -. Au contact des différents chefs rencontrés, il va se constituer un bagage culinaire qu’il juge suffisant pour envisager un retour au Mexique et s’ installer !

C’est tout d’abord vers le Michoacán qu’il regarde. Ses longues et immenses plages immaculées et vierges l’attirent !

Mais c’est à Mazunte qu’il pose ses sacs  et y achète un bout de terrain sur les hauteurs du village pour construire l’actuelle Posada  La Catrina. Depuis vingt ans il propose donc cette formule, assez singulière, de proposer aux clients son bon vouloir culinaire : une formule tout compris incluant apéritif de bienvenu – un verre de meszcal  -, entrée, salade, plat et dessert pour un prix tout à fait raisonnable, eu égard à la qualité des plats proposés !

https://www.facebook.com/pages/category/Restaurant/Posada-La-Catrina-323882997651455/

La cuisine de Luis garcia s’inspire de la  bistronomie  française https://labelleassiette.fr/blog/la-revolution-bistronomie/  – les cuissons sur la retenue, par exemple – en y incorporant des épices et autres ingrédients locaux ! La présentation des plats respecte l’alliage des couleurs et des saveurs…un vrai travail d’artiste ! Son fils, actuellement en fin d’apprentissage cuisine, devrait pouvoir le suppléer, le temps venu !

Le festival de jazz de Mazunte 

Ce festival est né il y a treize ans.

https://www.facebook.com/festivalinternacionaldejazzdemazunte/

Luis et d’autres commerçants se réunissent alors pour trouver des solutions aux mouvements agressifs et violents de quelques  chavos*  qui s’attaquent aux peu de touristes alors présents ! El Primer encuentro de jazz  se déroule en 2005 avec des artistes locaux  – Puerto escondido, Huatulco… -. Entièrement gratuit, il est financé alors par les commerçants de Pochutla et Mazunte. L’organisation, suite à ce premier  succès, rencontre les responsables de L’état de Oaxaca et obtient une subvention permettant d’aller chercher des artistes plus réputés et internationaux !

Malgré une direction artistique qui, depuis quelques années, s’ouvrent sur des projets plus commerciaux, ce rendez- vous annuel de la fin novembre est l’un des moments forts de l’avant saison de Mazunte.

Et toujours, les incontournables …

 

La Casa Pan de miel,  dirigée d’une main de soie par la, toujours fringante,  Anne Gilet !

https://www.facebook.com/search/str/casa+pan+de+miel/keywords_search

 

 

Mykonos, «  villa La luna », nichée tout en haut de Puerto Angel – près del faro – pour, entre autre, les levers et couchers du soleil  – La maison est ouverte à 180 degrés sur le pacifique –  Son propriétaire, Paul Emile Gilet, vient d’ouvrir une nouvelle discothèque  à Potchutla,  Le  » »Magic »!

https://www.facebook.com/magic.discoclub.costaoaxaca/?ref=br_rs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’inévitable plage de Zipolite qui conserve une architecture raisonnée. La Posada Mexico y propose une cuisine authentique soignée !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Huatulco enfin et ses Bahias preciosas reconnues de toute la république…

l’hôtel Eden Costa et son restaurant français L’échalote situés à quelques centaines de mètres de l’une d’entre elle !

 

 

https://www.facebook.com/search/str/eden+costa+huatulco/keywords_search?epa=SEARCH_BOX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin  La Loma Bonita et Paul Germain, hôte de ce lieux précieux de villégiature, situé sur les hauteurs de Mazunte, en pleine selva baja Caducifolia*…https://www.facebook.com/Paul.Germain.2018

 https://www.airbnb.fr/rooms/15081617?guests=1&adults=1

 

 

De Puerto Escondido à Huatulco,  la côte pacifique de Oaxaca est un écrin où la nature se sent encore à l’abri  –  mais pour combien de temps ? – de projets touristiques trop invasifs !

Y séjourner quelques jours suffisent à refaire sens de l’essentiel : la vie !

Mazunte, Pueblo magico…de verdad !

Jeanmy Cochois

Belle et douce année 2019!

Vidéohttps://www.facebook.com/jean.m.cochois/videos/10156959360222812/

*Foret basse caducifoliée

*Chavos=mômes